E-Auto-Assure.com, le spécialiste de l'assurance auto en ligne.

Économisez jusqu'à 80% sur votre ASSURANCE AUTO EN LIGNE

Assurance voiture de collection

Comment assurer sa voiture de collection ?

Vous avez fait l’acquisition d’une magnifique voiture de collection, et aimeriez parader dans votre véhicule en toute sécurité ? Pensez alors à assurer correctement votre petit bijou automobile. Voici quelques conseils pour vous en sortir dans les formalités qui vous permettront de rouler en toute tranquillité.

Critères légaux attribuant le nom de « voiture de collection »

Pour les assureurs, votre voiture aura beau être la plus originale ou du modèle le plus côté du marché, il ne faut pas oublier que le critère qui fait d’elle une « voiture de collection », c’est son ancienneté. Autrement dit, renseignez-vous bien sur l’âge de la voiture que vous avez achetée. On désigne un véhicule de collection lorsqu’il a plus de 30 ans à son actif. D’autre part, il doit posséder une carte grise spécifique et ne plus être soumis au contrôle technique habituel, demandé aux autres véhicules, mais à un contrôle plus espacé dans le temps (tous les 5 ans). Les véhicules de collection ont, par ailleurs, le droit d’arborer une plaque d’immatriculation noire avec des chiffres blancs.

Où obtenir un certificat d’immatriculation (carte grise) « véhicule de collection » ?

A l’origine, la carte grise collection a été mise en place pour permettre aux propriétaires d’anciens véhicules qui n’avaient plus leurs papiers d’immatriculation, de pouvoir circuler en toute légalité sur la route. Pour l’obtenir, il vous suffit de vous rendre dans une préfecture ou une sous-préfecture de votre choix, quel que soit votre domiciliation. A Paris, vous pouvez faire les démarches au service des cartes grises de la préfecture de police ou bien à l’antenne de police administrative, uniquement pour certains arrondissements.

Pièces à fournir pour l’obtention de la carte grise collection

Afin d’obtenir ce document, un certain nombre de pièces justificatives vous seront demandées. Vous devez tout d’abord fournir un justificatif d’identité et un justificatif de domicile. Il vous sera également demandé de remplir et de signer un formulaire de demande de certificat d’immatriculation. Vous devrez aussi fournir l’ancien certificat d’immatriculation de la voiture. Si vous n’en disposez pas, on vous demandera un document prouvant l’origine de propriété du véhicule et une attestation présentant les caractéristiques techniques de la voiture, établie soit par le constructeur, soit par la Fédération française des véhicules d’époque (FFVE). Celle-ci doit préciser les diverses caractéristiques du véhicule : marque, type, numéro d’identification, puissance, poids, carburant utilisé, nombre de places assises, etc. Enfin, pour les véhicules qui doivent s’y présenter, un procès-verbal de contrôle technique (de moins de 5 ans) vous sera demandé. Sur le document que vous obtiendrez, il figurera alors la mention "véhicule de collection". Vous pourrez circuler sur tout le territoire français et à l’étranger.

Assurer son véhicule de collection : les critères variés des assureurs

Certains assureurs proposent des contrats spéciaux pour les voitures de collection. Cependant, les critères pris en compte pour classifier le véhicule en tant qu’ « ancien » ou « de collection » ne s’en tiennent pas au seul critère de la carte grise spécifique. Selon les compagnies d’assurance, les justificatifs requis peuvent varier. Ainsi, chez certains, on demandera effectivement le certificat d’immatriculation « véhicule de collection » comme garantie de l’authentique ancienneté de la voiture. D’autres proposent des contrats dès qu’un véhicule atteint un certain nombre d’années, de 20 à 30 ans, sans nécessité du certificat d’immatriculation spécifique. D’autres encore attribueront la dénomination « de collection » dès qu’un véhicule aura atteint un certain gage de rareté. On peut donc voir que les compagnies choisissent leurs propres critères pour établir les modalités de leurs contrats, et l’âge du véhicule ne revêt pas forcément de dimension plus significative que les autres critères. Les assureurs s’accordent d’ailleurs la possibilité de refuser des véhicules qu’ils n’estiment pas entrer sous la dénomination « de collection ». Le mieux est encore d’aller vous renseigner auprès des compagnies d’assurance qui vous intéressent, afin de choisir au mieux la prestation qui vous convient.

Avantages que vous apportera l’assurance de votre véhicule de collection

Les garanties principales sont relativement similaires à celles proposées pour un véhicule quotidien. Vous avez donc la possibilité de choisir l’assurance minimale, dite « au tiers », l’assurance « tous risques », plus complète, ou toute autre prestation intermédiaire. Sur ce point, le contrat reste le même que pour une voiture plus classique. En revanche, vous disposez de deux garanties supplémentaires, spécifiques aux véhicules de collection. La première est celle du remboursement selon la cote officielle de collection. En déclarant votre véhicule comme étant de collection, vous ne subissez pas la valeur habituelle de remboursement appliquée aux véhicules d’occasion (la cote Argus), vous êtes remboursé sur la base de la cote « collectionneur », nettement plus avantageuse. La deuxième garantie particulière à ce type de contrat d’assurance est la garantie « circuit » : le contrat vous autorise donc à la conduite sur circuit, contrairement aux véhicules du quotidien, qui n’y ont pas droit. D’autre part, du point vue financier, vous gagnez au change, car les compagnies d’assurance proposent des tarifs préférentiels pour les détenteurs de ce type de véhicule. Considérés comme plus prudents, et faisant moins de kilomètres que les véhicules modernes, les conducteurs de voitures d’occasion sont, pour les assurances, moins susceptibles d’avoir un accident. La facture est donc un peu moins salée. Il est par ailleurs à noter que les assureurs peuvent également proposer des réductions quand l’assuré est membre d’un club de collectionneurs.

Conditions de l’assurance

Généralement, les compagnies d’assurance exigent que les conducteurs possèdent également un véhicule pour leurs déplacements quotidiens. Cela s’explique par le fait que les contrats d’assurance « de collection » sont considérés comme étant réservés à la conduire « de loisirs », et donc exceptionnelle. Il est parfois demandé d’avoir le permis depuis au moins 2 ou 3 ans (exclusion des jeunes conducteurs) et de faire figurer sa carte grise de collection.

AVIS CLIENTS

PIERRE
Note : 5 / 5

" Je recommande les assurances auto en ligne ! Les conseillers sont joignables rapidement par tlphone et plus besoin de rendez-vous avec ma conseillre ! "

AVIS CLIENTS

ALEX
Note : 5 / 5

" Pour les mmes prestations que mon ancienne assurance, jai gagn 10 par mois avec ma nouvelle assurance auto en ligne ! "